Aussi populaire qu’Instagram soit, beaucoup confondent usage personnel et usage professionnel de la plateforme et n’utilisent pas les bonnes méthodes pour s’en servir. Et pourtant, ce réseau social compte 1,386 milliards d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde. Il est aujourd’hui indispensable pour développer son business. Mais utiliser Instagram pour votre activité professionnelle requiert une certaine expertise.

1. La structure de ton compte Instagram

Créer un compte ne veut pas simplement dire choisir un nom d’utilisateur et une photo. Beaucoup d’autres champs sont à prendre en compte. Tu dois capter l’attention de tes visiteurs.

D’abord, utilise un nom d’utilisateur efficace, qui reprend ton nom ou celui de ton entreprise. Ne t’aventure pas dans des chiffres ou des tirets du 8. Pour ta photo de profil, c’est la même chose. La plupart du temps, c’est ton logo mais tu peux utiliser une photo de toi dans ton environnement de travail si tu es en freelance et si ton entreprise porte ton nom.

Autre élément à ne pas négliger : la biographie. Elle permet d’informer sur ton activité, de séduire le visiteur avec une phrase d’accroche et d’inciter à l’action grâce à son lien.

Si tu as commencé à construire ton identité visuelle, tu auras besoin de la décliner en petits icônes ronds. Ce sont les stories à la une. Pouvant être créées seulement à partir d’une story déjà postée, les story à la une sont un peu comme le menu de ton site internet. C’est à toi de définir ce que tu souhaites mettre en avant afin d’attirer la curiosité des visiteurs. Tu peux par exemple imaginer un storytelling qui présente tes valeurs, tes prestations, ton image mais aussi ton actu. Garde en tête qu’elles sont modulables et peuvent être supprimées à tout moment.

Et parce qu’Instagram est un réseau social qui fonctionne avec l’esthétique, tu dois soigner ton feed. Et là tu te demandes « mais qu’est-ce qu’un feed ? », allez je t’éclaire. Il s’agit de la succession d’images publiées sur un compte Instagram afin de former une grille harmonieuse, créative et constructive. En bref, le feed nourrit l’appétit visuel. Et c’est un réel travail car c’est lui qui définit ta ligne éditoriale. Avoir un feed soigné montrera ton professionnalisme et te présentera comme une entreprise connectée, ce qui rassure les visiteurs quant à ton efficacité.

2. Le contenu à poster

Le contenu sur Instagram, c’est la base. C’est même devenu un métier : créateur de contenu. Je te partage quelques astuces. Avant de faire un post, pose-toi les questions suivantes :

Quoi ? Quel contenu poster ?

Vérifies que ce que tu veux poster répond à tes objectifs préalablement définis ou à des problématiques que peut rencontrer ta cible. Prends le temps de rédiger une description qui aura de l’intérêt pour tes abonnés, ne la bâcle pas. Parfois même, elle apporte des informations complémentaires au visuel. N’oublies pas de signer ou d’apporter ta petite touche personnelle pour humaniser ton post.

Comment ? Quel format adopter parmi les formats Instagram ?

Chaque format a une fonction différente. Pour les formats photos tu as le post unique (carré, vertical, horizontal), le carrousel (plusieurs images dans un post) ou la story (éphémère). Pour les formats vidéos, tu as la story vidéo (éphémère), les réels et les lives (vidéos en direct). Utilise les carrousels pour créer de l’engagement, privilégie les formats éphémères pour des actualités et des backstages, et choisis le format réel pour du contenu ludique et attractif.

Quand ? A quel moment de la journée poster ?

Les meilleurs créneaux horaires toutes journées confondues pour poster sur Instagram sont entre 6h et 10h le matin et 17h et 22h le soir. Tu peux aussi consulter la Meta Business Suite qui t’indique l’heure où ton audience est la plus active car elle varie en fonction de ta cible.

3. Les outils d’Instagram

Utilise TOUS les outils d’Instagram. Bon ok, façon de parler. Certains outils ne sont peut-être pas pertinents pour toi. Mais garde en tête que l’ambition principale d’Instagram est de développer la partie business de sa plateforme. Autrement dit, l’application est mise à jour régulièrement pour proposer de nouvelles fonctionnalités professionnelles qui vont rendre claire et intuitive l’interface de ton compte. Veille à les utiliser, ce n’est que du plus.

Je pense notamment à la localisation dans ta bio ou dans un post (notamment pour les agences de voyages, les artistes en tournée, les agences immobilières pour présenter un bien). Tu peux ajouter de la musique aussi sur tes stories, vidéos et même maintenant tes posts statiques, pour illustrer tes propos et accentuer l’atmosphère que tu veux transmettre.

Et alors parlons des options stories ; c’est la caverne d’alibaba des fonctionnalités. Liens, dons, comptes à rebours, hashtags, tout est cliquable ! Si tu veux fidéliser, renforcer l’esprit de communauté et créer du contenu divertissant, utilise les stickers suivants : sondages, questions, quizz et stickers de réaction. Ainsi, tes followers pourront réagir à ton contenu en 1 click et se sentiront concernés et impliqués.

4. La communauté : une notion à ne pas négliger

En parlant d’esprit de communauté, la communauté est en effet un incontournable de base. N’oublions pas qu’Instagram est un réseau social et qui dit « social » dit « créer du lien ». Poster uniquement ne suffit pas ; il faut être actif, liker et répondre aux commentaires, solliciter des échanges, répondre aux messages privés, partager des avis sur ta structure. Fixe toi l’objectif d’ouvrir Instagram au moins 1 fois par jour.

Pour humaniser ton compte, signe de ton nom et crée une « habitude » ou un « langage » que tes followers ne trouveront nul part ailleurs que sur ton profil. Aujourd’hui, les entreprises qui postent avec un langage impersonnel font fuir. Il faut que tu te démarques !

Parce que ton contenu sera forcément plus qualitatif avec, n’hésites pas à tagguer d’autres profils de marque, d’entreprise ou d’influenceurs quand ils ont un lien avec ton contenu. Cela leur permettra de voir ton post et d’y réagir. Les collaborations pertinentes sont toutes bonnes à prendre quand on est en recherche de communauté engagée. La fonction collaboration, qui consiste à diffuser un contenu sur deux profils Instagram de façon simultanée, est d’ailleurs un excellent moyen de favoriser les échanges et de partager la puissance des communautés.

5. Les statistiques à analyser pour adapter sa stratégie social media

Toute stratégie de communication n’est efficace que si l’on étudie ses retombées. Instagram propose un paramètre « statistiques » dans lequel tu obtiendras toutes tes réponses. Les statistiques qui sont nécessaires d’analyser et d’interpréter sont :

la couverture : pour connaître la portée de ta publication et identifier les critères qui lui ont permis d’avoir une grande visibilité.
les impressions : pour savoir si ton contenu est assez pertinent pour être vu plusieurs fois, et déterminer quel type de contenu fonctionne le plus.
les interactions : pour connaître les publications qui suscitent de l’engagement.
les visites de profil : pour savoir si ton contenu suscite de l’intérêt au point d’aller voir d’autres publications et pour mesurer l’efficacité de tes call to action (abonnement, lien en bio, bouton de profil).
Grâce à ces données, tu pourras déceler ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas et ainsi adapter ta stratégie social media.

Tu l’auras compris Instagram est un réseau social d’opportunités pour les professionnels. Pour réussir ta communication sur cette plateforme il te faudra suivre ces bases et surtout y passer du temps pour gagner en efficacité, d’autant plus qu’elle n’a pas fini d’évoluer…